Le transport ferroviaire est assimilé à tout mouvement de voyageurs et/ou marchandises sur un réseau ferroviaire donné, à bord d’un véhicule ferroviaire, train ou locomotive + wagons. L’acheminement peut se faire par train entier ou par wagons isolé par lotissement.

Le transport ferroviaire de marchandises est un des relais possibles au transport maritime international et au transport aérien de marchandises, tout comme le transport routier et le transport fluvial pour un transport international de marchandises en multimodal.

Il permet le transport de fruits et de légumes congelés, ou fraîchement cueillis comme les olives ou le cacao, de céréales, d’alcool, d’œufs fécondés à couver, animaux vivants, bétail, médicaments et produits pharmaceutiques, cosmétiques, produits de beauté, mais également le transport de biens précieux, de cigarettes, électroménager et bobines d’acier.

L’importation d’alcool, tout comme le transport d’alcool en France, est soumise à la réglementation des matières dangereuses et doit faire l’objet d’une Déclaration de marchandises dangereuses.

Le ferroutage est la technique de combinaison rail-route par laquelle un camion et ses remorques, ou un tracteur routier et sa semi-remorque, peuvent monter sur le wagon pour prolonger son acheminement (autoroute roulante).

La tarification se fait en tonnes kilomètres : c’est le nombre de tonnes transportées multipliées par le nombre de kilomètres parcourus.

Le transport ferroviaire souffre en Europe au profit du transport aérien pour le transport de passagers et du transport route pour le fret de marchandises alors qu’il est un mode de transport qui répond parfaitement aux préoccupations actuelles écologiques et climatiques.

Le transport par rail est privilégié pour son faible coût et la grande quantité de marchandises qu’il peut acheminer mais les frets ferroviaires sont plus longs et plus rares. Sa part de marché a diminué de moitié en 25ans.

Le fret ferroviaire représente aujourd'hui 10% de l'ensemble du transport de marchandises en France, contre 75% dans les années 1950.

Il y a plusieurs causes comme la fin des mines de charbon et métallurgie, vieillissement du réseau ferroviaire, dégradation du service et fiscalité plus favorable au transport par route en France.

Le pacte ferroviaire de 2018 prévoit de nombreuses mesures de redressement mais la remontée sera lente.

Actuellement la liaison Perpignan-Rungis qui permettait l’acheminement de 140 000 tonnes de fruits et légumes par an jusqu’au célèbre marché est suspendue jusqu’au 1er Novembre 2019.

La Suède, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont pro-actifs car ils ont anticipé les décisions de Bruxelles. L’Italie et l’Espagne ont réformé leur système sous la contrainte de la crise de 2008.

Xi’an a lancé son premier train de fret Chine-Europe le 28 Novembre 2013.

US
PAYS DE DÉPART
US
PAYS DE DESTINATION
  • Aucunes demandes.